Bien commencer un travail en groupe: la charte d’équipe

Je l’avais déjà indiqué, travailler en équipe a été une part importante de mon expérience universitaire en Australie. En règle général, le nombre de membres dans chaque groupe allait de 4 à 6, et les arguments mis en avant par les profs étaient toujours les mêmes: cela vous permet de développer vos capacités de négociation, de communication, de leadership, et surtout, cela vous prépare au monde de l’entreprise, bref c’est absolument indispensable.

Seulement voilà, 90% des étudiants (et j’en faisais partie) DÉTESTENT les travaux en groupe, au point qu’au lycée on ne mène qu’un seul projet d’équipe, les soccerteamTPE. Les raisons ? Trop long, trop lourd/difficile à gérer, pas le temps de se rencontrer, « free-rider » (ceux qui ne font rien et qui bénéficient de la note finale quand même…), tensions, au final, c’est tellement plus efficace et rapide de travailler tout seul… et on ne peut pas se plaindre de sa note.

Alors, comment partir du bon pied pour un travail d’équipe ?

Pourquoi choisir de travailler en groupe ?

  • Sauf si vous voulez faire ermite, il va bien falloir y passer!
  • Un groupe peut gérer des volumes d’informations plus important
  • Un groupe peut faire plus de recherches
  • Un groupe peut faire naître plus d’idées originales, a des points de vue et des perspectives plus larges

Comment bien commencer le projet ? La Charte d’équipe

Asseyez vous avec les membres du groupe, prenez un café, et soyez le plus clair possible sur les points suivants:

  1. Nos réunions: quand, où, à quelle fréquence, et combien de temps. Ex: Tous les jeudis midi, pendant 1 heure à la biblio, jusqu’à la fin du projet.
  2. Quand est-ce OK d’être en retard, ou absent à une réunion ? Soyez précis. Est-ce que la fatigue, un exam, des raisons familiales, sont-elles des raisons acceptables?
  3. En cas de retard/absence, quand et comment je préviens les autres: Le jour d’avant, par SMS, appel, mail…
  4. Qu’est-ce que cela veut dire être à l’heure ? 5 minutes, 10 minutes, 1 quart d’heure ?
  5. Les SMS/appels/Msn Messenger sont-ils acceptés pendant les réunions ?
  6. Peut-on apporter de la nourriture/boissons ?
  7. Comment le groupe va-t-il gérer ceux qui ne disent jamais rien et ne participent pas ? Ceux qui monopolisent la parole ?
  8. Quelle sera notre méthode de prise de décision ? Vote, unanimité, majorité ?
  9. Il  aura t’il un chef de groupe ? Le danger: personne ne se présente, tout le monde se présente, ou bien le chef de groupe finit par faire tout le boulot. Mon conseil: choisissez-en un et soyez clairs sur ses tâches: liaison avec le prof, communication entre les membres, attributions à chaque membre d’une partie ?
  10. Que fera t’on pendant les réunions ? De la recherche, une mise au point, chacun parle, un seul parle ?
  11. Que faire si le travail d’un des membres est jugé mauvais par les autres ? Quels sont nos critères de qualités ?
  12. Quel est notre but ? (Avoir plus de 15/20 ? Avoir la moyenne ? Extrêmement intéressant, vous allez vous rendre compte que les buts peuvent être très différents…)

Mon conseil: prenez tout cela par écrit et envoyez par mail à la fin de la réunion à tous les participants. Même si ce sont vos meilleurs amis. SURTOUT dans ce cas, en fait. Il n’y a jamais de bonnes ou de mauvaises réponses: le point important c’est que vous soyez tous d’accord.

Et vous, avez-vous eu de terribles expériences de travail en groupe ? Aviez-vous commencé par une réunion de préparation ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :