Archives Mensuelles: février 2009

La lettre de motivation pour entrer en BTS, IUT, prépa, MAN…

En ce moment, les bacheliers sont en plein de le choix de leurs filières d’études supérieures pour l’année prochaine. Un grand nombre d’entre elles demande une lettre de motivation pour juger du sérieux du candidat. Voici quelques pistes de réflexion, qui pourront peut-être vous aider, même si je suis consciente que des tonnes de sites existent déjà sur le sujet !

Demandez-vous pourquoi vous êtes un meilleur candidat que les autres

Il y a quelque chose à propos de VOUS qui fait de vous une personne exceptionnelle et particulièrement adaptée à cette filière d’études supérieures. Répondez en quelques mots à la question “Pourquoi vous prendrais-je vous plutôt qu’un autre ?”. Si vous savez mettre en valeur un ou deux très forts éléments, c’est gagné ! Ils seront les pivots de votre lettre de motivation.

Faites vous corriger par quelqu’un du domaine/par quelqu’un de professionnel.913907_48709071

Un adulte du milieu/votre conseiller d’orientation/quelqu’un suivant des études supérieures dans la même branche que celle que vous voulez suivre sauront quels sont les termes à employer, les mots qui font “tilt” à l’oreille du directeur de la formation. N’hésitez pas à citer des activités précises, qui montreront à quel point vous vous êtes documentés sur le sujet.

Faites d’abord une liste des qualités que possède le candidat idéal, absolument parfait, qui sera pris à coup sûr.

Par exemple, pour le MANAA (Mise A Niveau Arts Appliqués):
– de bonnes notes dans les matières générales
– une option arts plastiques
– l’appartenance à une association ou un club de dessin
– des stages ou des expériences dans le milieu artistique
– une activité “personnelle” artistique
– une personnalité sensible et travailleuse, mais aussi de bonnes capacités en communication

Ensuite, à vous de montrer en quoi votre profil colle à cette représentation idéale. Même si il vous manque quelques points, essayez de montrer à quel point vous en êtes proche !

Formulez la politesse

Regardez sur Internet (par exemple, cet article est bien fait ou bien encore ici) comment se commence et se termine une lettre de motivation. N’écrivez surtout pas (comme mon colocataire l’a fait…) “Bonjour Madame”. Même si cela vous paraît plus poli et plus sincère, cela ne se fait pas ! Montrez à quel point vous êtes déjà mature, professionnel, bref que vous êtes génial. Sachez qu’il existe des formules de politesse pour les hommes et pour les femmes, ainsi que d’une femme à un homme ou d’une femme à une femme… Compliqué tout ça !

Projet d’avenir

Demandez-vous, si vous aviez à choisir votre métier à présent, en quoi il consisterait. Dans quels domaines, quels seraient vos responsabilités, votre quotidien ? Qu’est-ce que, au plus profond de vous, à quoi aimeriez-vous occuper vos journée de 9h à 18h ? Expliquez, dans votre lettre, en quoi vous pourrez atteindre ce projet grâce à la filière d’études supérieures pour laquelle vous postulez.  Montrez que vous avez une idée plutôt précise de votre avenir, et que vous êtes motivés pour le réaliser !

Voilà quelques idées pour nourrir un peu la réflexion… Je n’hésiterai pas à reposter sur le sujet si cela intéresse !

Vous trouverez ici un plan type de lettre de motivation pour entrer en BTS, DUT, prépa, master et toutes les filières sélectives de l’enseignement supérieur:

https://waladex.files.wordpress.com/2009/02/913907-487090711.jpgexemple-de-plan-lettre-de-motivation-bts-dut-prpa-master/

Publicités

Comment rédiger un rapport d’avancement ?

Si vous faites partie d’un projet scolaire ou universitaire de longue haleine, comme les TPE, les TIPE, un mémoire, un stage, il peut être utile d’emprunter certaines pratiques professionnelles pour vous les approprier et en tirer le meilleur. Le mois de janvier marque le milieu de l’année scolaire et est un bon moment pour rédiger un bilan d’avancement de votre projet. Je viens de le faire moi-même pour mon propre mémoire, et j’ai trouvé la démarche très instructive pour moi-même, et très utile pour mon directeur de mémoire.

Un bilan (ou rapport) d’avancement rend compte de vos progrès, de vos réflexions, de vos erreurs. Son objectif est de vous éclaircir l’esprit sur ce que vous avez déjà accompli et les champs de recherche qui vous sont encore ouverts. De plus, il permet au professeur qui vous suit d’apprécier votre avancée et votre motivation !529999_81765483

Rappel du sujet

En quelques phrases, rappelez votre sujet et votre approche.

Recherches documentaires

Résumez, en quelques paragraphes, les principales découvertes bibliographiques que vous avez faites. Par exemple, si un article a été particulièrement intéressant, ou si vous avez découvert de nouvelles notions dans d’autres livres, etc.. Rendez compte de ces découvertes de la manière la plus synthétique possible, c’est très utile pour vous rendre compte de ce que vous avez réellement appris. Personnellement, j’ai découpé cette partie par thème: j’ai d’abord fait une liste de tous les thèmes pour lesquels j’ai fait des recherches bibliographiques, puis je les ai développé l’un après l’autre.

Résumé de l’avancement

Montrez ce que vous avez écrit, quels sont les chapitres pour lesquels vous avez un plan précis par exemple. Si vous faites des interviews, ou bien une expérience pratique, parlez-en également. Avez-vous contacté les personnes nécessaires, rassemblé le matériel ? L’expérience a-t-elle déjà été faite ? Avez-vous des premières conclusions ?

Problèmes rencontrés et solutions apportées

Pas la peine de vous étendre sur cette partie, mais évoquer les problèmes que vous avez rencontré est un bon exercice, même si le rapport d’avancement n’est destiné qu’à vous-même. Détaillez les problèmes et comment vous y avez fait face, et si vous n’avez trouvé aucune solution, donnez quelques pistes de réflexion qui pourraient vous aidez. Par exemple, pour mon mémoire, j’ai dû lire certains papiers très mathématiques pour lesquels je n’avais pas le bagage suffisant. Ma solution a été de comprendre uniquement le principe mais de ne pas m’attarder sur les démonstrations algébriques.

Evolution du plan général

Votre plan évolue avec vos recherches, et vous y avez sûrement fait d’importantes modifications. Insérez donc dans votre rapport d’avancement le plan le plus précis possible, avec autant de niveaux de parties que vous le pouvez. Insérez même les sources spécifiques pour chaque partie.

A venir

Finissez-par votre plan d’actions pour les prochaines semaines: ce qu’il vous reste à faire, ce que vous devez corriger ou repenser, etc.. Une liste suffira, mais ajoutez-y des dates butoir pour ne pas être pris de court par le temps !