Archives Mensuelles: mars 2011

Comment utiliser Microsoft OneNote pour des revues de presse

Lors de ma dernière année à Sciences Po, j’ai dû préparer le fameux et (redouté?) grand oral. De manière générale, on nous demande souvent de faire des revues de presse, de nous tenir au courant de l’actualité et des grands débats… Pour organiser une matière aussi dense et diverse que les titres de journaux ou les informations quotidiennes, j’utilise Microsoft OneNote. A l’époque j’avais réussi à télécharger le pack Office 2007 grâce à la géniale offre spéciale étudiants (15 euros pour tout Office dans mon souvenir).

Le système de OneNote est très intuitif et plutôt ergonomique. J’avais créé des sections de classeurs telles que France, Monde, Économie, Technologie (en m’inspirant de la classification du monde.fr évidemment) et à l’intérieur de ces sections, un onglet par sujet ou débat. Ensuite, par copier/coller, on peut enrichir la page en ajoutant du texte, des liens, des photos, des vidéos directement d’Internet, sans aucun formatage.

Au fur et à mesure des semaines, le classeur OneNote devient de plus en plus riche et consistant. Je l’ai relu une fois avant le grand oral, et survolé à chaque fois que je rajoutais de nouvelles informations dans un des onglets. Je pense que c’est aussi une bonne idée d’avoir par exemple un classeur par semestre, et d’y ajouter par exemple de la presse d’opinions, des éditoriaux ou des analyses plus en profondeur qui vous ont marqué, par exemple.

Est-ce que vous utilisez OneNote ? La démo comprise dans le logiciel incite à créer des classeurs par matière pour tous les cours, c’est peut-être aussi une idée à creuser…

Publicités

Comment faire son CV sans expérience professionnelle?

De nombreuses écoles et formations demandent un CV dans leur dossier de candidature. Cependant, en général, les lycéens (même pas encore bacheliers!) n’ont pour expérience professionnelle que leur stage de découverte de 5ème et 4ème… Comment faire un CV dans ce cas là?

Cet article va essayer de vous proposer quelques techniques pour préparer un CV dans ce cas-là:

  1. Donner plus des détails (pertinents) dans la section « Formation »‘
  2. Capitaliser sur certaines autres expériences (volontaires, projets personnels, clubs, associations)
  3. Mettre en valeur l’unique (ou presque!) période en entreprise

Tout d’abord, quelques conseils basiques dans le cas d’un CV pour une formation supérieure:

  • Ne dépassez pas une page. Déjà qu’on recommande aux professionnels de faire le plus court possible, vous n’avez aucune excuse!
  • Si vous choisissez une photo (ce n’est pas obligatoire, et de moins en moins demandé il me semble) choisissez-en une qui vous met en valeur, dans des vêtements sobres et un fond uni (surtout ne photoshoppez pas vos photos de vacances)
  • Après avoir inclus votre nom, adresse (postale et email le plus professionnel possible) et votre numéro de portable, commencez avec votre formation.

1ère technique: Plus de détails concernant votre formation.

Réflechissez à tous les travaux en équipe, projets de groupe, mais aussi voyages scolaires, expérimentations sur le terrain, voire même les travaux pratiques/expériences que vous avez réalisés, qui ont un rapport avec la formation pour laquelle vous postulez, et/ou qui vous ont aidés à faire votre choix d’orientation. Vous pouvez détailler le rôle que vous avez eu, votre « production » (un rapport, un exposé, une dissertation… une bonne note?) et les compétences que vous avez acquises (sécurité et manipulation en laboratoire, gestion du temps par exemple).

2ème technique: Expériences non-professionnelles.

Rassemblez toutes vos autres expériences. Club sportif, club photo, club de philatélistes… Mais aussi: vous avez créé votre propre blog? Donnez des détails sur la création, la plateforme utilisée, le nombre d’articles que vous publiez en moyenne par mois, le nombre de visiteurs par exemple. Combien avez-vous de followers sur Twitter? Avez-vous remporté des concours, des prix? Avez-vous aidé des amis/relations dans leur ferme, leur haras, à la construction de leur maison? Essayez de montrer ce que ces expériences diverses vous ont appris, et n’hésitez pas à être précis et à donner des détails.

3ème technique: Expériences professionnelles

Bien sûr, si vous avez travaillé pendant l’été, n’hésitez pas à inclure ces expériences. De la même manière, détaillez votre contribution, même modeste. Par exemple, avez-vous proposé une nouvelle manière d’archiver les dossiers? Avez-vous diminué le temps de rangement à la fermeture du magasin? Ces périodes en entreprises ne sont pas forcément payées. Montrez que même si votre première expérience a été arrangée grâce à vos parents, l’entreprise vous avez repris l’année suivante. BAFA, centre aéré, baby-sitting ou autres expériences avec les enfants doivent également être mises en valeur sur votre CV: vous avez travaillé en équipe, fait face à des situations de crise, démontré vos qualités de leadership, d’organisation et surtout vos capacités de communication! Donnez des chiffres (combien d’enfants, combien de personnes dans l’équipe, combien de temps?).

J’essaie de vous concocter un CV exemple pour vous montrer que même avec sans « vraie » expérience professionnelle, on peut faire un CV.